Comment réussir parfaitement ses blancs en neige

Rater ses blancs en neige n’est pas réservé aux débutants de la cuisine. Soyez rassurés, même les grands chefs ont connu des difficultés pour monter des blancs en neige au moins une fois dans leur vie. On vous donne 5 conseils pour réussir cet exercice périlleux et ainsi éviter de devoir mettre sa préparation dans la poubelle.

Ajouter un peu de sucre ou de citron

Pour éviter de voir vos blancs en neige grainer, on vous propose une astuce toute bête mais qui fonctionne plutôt bien… Ajoutez une ou deux cuillères de sucre à la moitié de la conception des blancs en neige et le tour est joué. Pour les recettes salées, remplacez tout simplement le sucre par quelques gouttes de citron. Toutefois, faites attention à ne pas avoir la main trop lourd.

Eviter d’utiliser des oeufs trop frais

Cela peut être surprenant mais c’est pourtant vrai, les oeufs qui ont déjà quelques jours sont plus faciles à monter en neige. La raison ? Tout simplement parce que les oeufs très frais ont des blancs qui sont extrêmement denses et qui sont par conséquent difficile à lier.

Ne pas trop battre les oeufs

Malgré les croyances, battre les oeufs plus longtemps ne permettent pas d’avoir des blancs en neige plus fermes… bien au contraire. En effet, battre les blancs trop longtemps fait perdre leur onctuosité. Ils deviennent alors granuleux et ne peuvent plus être utilisés. On dit qu’ils sont « grainés ».

Ajouter du bicarbonate

Ajouter du bicarbonate de soude permet de mieux lier vos blancs en neige. Ils gagneront ainsi en fermeté. 

Le choix des ustensiles

Bien choisir ses ustensiles c’est déjà mettre toutes les chances de réussite de son côté. Pour monter des blancs en neige de qualité, veillez à ne pas choisir des ustensiles trop gras. Utilisez de préférence un saladier bien rond avec un fouet permettant d’introduire des bulles d’air rapidement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *